Séance du lundi 15 octobre 2018 : Mesure de la lumière et passes-partout

Passes-partout

Jean-Pierre nous parlera de la fabrication des passe-partout (appelés à tort « Maries-Louises »).

Mesure de la lumière

La mesure de la lumière est généralement inutile mais il y a des cas où elle est indispensable, voire même ou il faut tromper l’appareil photo en faussant ses automatismes.

On peut régler la méthode de mesure de la lumière en choisissant parmi trois modes, repérables sur votre appareil par les icônes suivantes :

Je conseille aux débutants la lecture d’un article sur le choix du type de mesure de la lumière.

Les photographes chevronnés ont tous leurs préférences, assez souvent pour la mesure spot, mais il faut savoir que la mesure matricielle met en route des automatismes performants qui fonctionnent dans la plupart des cas.

Il faut pourtant connaître les avantages et inconvénients de chaque type de mesure car dans certains cas il va falloir aider l’appareil en lui indiquant sur quel endroit de la scène le réglage doit se faire. La photographie en sous-bois en est un, le contre-jour en est un autre…

La compensation d’exposition

Il est des cas où malgré tous nos efforts, les photos sortent mal exposées.

Il faut savoir que l’ordinateur interne va chercher à produire une photos dont les tons sont moyens. Si nous prenons une photo par temps de neige, le logiciel interne cherchant à produire une image de tons gris moyens, va réduire le temps d’exposition (ou fermer le diaphragme) et la photo sera grise.  La solution est alors, en amont, de sur-exposer par le bouton de compensation d’exposition.

À l’inverse, pour une scène très sombre, il faudra sous-exposer. Ce n’est pas une erreur : Il faut bien sur-exposer pour la neige et sous-exposer pour une ambiance sombre. Cela peut sembler étrange !

L’AE-L

En mesure spot, on choisit par exemple de caler l’exposition dans un coin de la photo. Pour bloquer cette mesure obtenue, on utilise le bouton AE-L (Auto-Exposure-Lock) qui va nous permettre de déplacer le cadrage en conservant ce réglage du coin de la photo. Dans ce cas, une petite étoile apparaît dans le viseur.

 

Le triangle d’exposition

Comme expliqué en début d’année, la logique aurait voulu qu’on aborde la mesure de la lumière un peu plus tard, après avoir évoqué le rapport entre vitesse, ouverture et sensibilité (triangle d’exposition), mais pour pouvoir vous donner les éléments nécessaires pour participer à la prochaine sortie, nous avons inversé les séances. Nous aborderons le triangle d’exposition après les prochaines vacances scolaires.

La lecture d’images

Le thème est « Ombres chinoises » et lors de la dernière séance nous avons eu du mal à caractériser ce type de photos. Je suis donc allé sur un site ou l’on trouve énormément de photos libres de droit, même pour usage commercial Free Stock Photo-Pexels et j’ai téléchargé les images ci-dessous.

À noter que les recherches doivent se faire en anglais.

Autant le dire tout de suite, ce n’est pas facile à faire, que les débutants ne se découragent pas !

Thème photo pour dans 15 jours : Photo au smartphone

Ceux qui n’ont pas de smartphone peuvent prendre une photo avec un compact.

Une petite information : Les smartphones n’ont pas de zoom optique, il n’ont qu’un zoom numérique et le résultat obtenu est inférieur à ce qu’on obtient par recadrage sur son ordinateur.